BIENVENUE

Vous n’êtes pas étudiant ? Peu importe ! Séjournez en chambres étudiantes vacantes et faites des économies !

Logements self-catering en résidences universitaires à Nîmes

  • Se loger en résidences universitaires à Nîmes est un moyen pratique et bon marché de visiter cette ville historique romaine.
  • Un choix de chambres modernes est disponible à partir de €27 par personne.
  • Les résidences universitaires sont une excellente alternative aux auberges de jeunesse ou aux hôtels et proposent une gamme de studios à des endroits clés du centre-ville et des endroits touristiques. Dès lors il devient facile d’explorer la ville.

Disponibilité

  • Les chambres sont principalement disponibles durant les vacances d’été (juin, juillet, août, septembre), car les étudiants n’utilisent pas les chambres entre les années universitaires.
  • Les chambres se font généralement disponibles entre deux à trois mois à l’avance. Merci de bien vouloir consulter notre site Internet ultérieurement si aucune chambre n’est disponible à présent.

 

 

Commentaires
Informations
Histoire
Commentaires 

Nîmes commentaires UniversityRooms

2.7 / 5.0

Basé sur 4 commentaires
Service 2.0
Chambres 2.8
Noirriture 0.0
Rapport qualité : prix 3.0
Expérience globale 3.0

Very happy with our room and how quiet it was - we were on the 4th floor. We were close to all the main attractions and walked everywhere so great value for money.
Miss Cherry M

Room and bathroom clean, a bit of a squeeze when second bed was pulled from under main bed and made up, but on the whole had a very enjoyable stay as quiet and not far from station or the arena which was really good during the festival weekend.Would I stay in another University accommodation in another country or city if it was to the same standard definitely.
Mrs Ann J

Informations 

Nîmes Informations pour visiteurs

Nîmes/

Nîmes est une commune du sud de la France. De la période romaine, elle conserve de remarquables monuments tels que les Arènes, la Maison Carrée ou encore la tour Magne. Ce riche passé antique lui vaut le surnom de « Rome française ». La ville s’est développée à partir de l’Écusson, son centre historique contenu à l’intérieur d’une enceinte constituée par de larges boulevards (sur l'emplacement des anciens remparts médiévaux), très agréablement ombragés par des doubles alignements d'arbres séculaires (micocouliers et platanes).

La ville est connue pour ses principales manifestations culturelles et festives : Festival Flamenco, Tournoi européen de tir à l'arc, Le Temps des Jardins (festival culturel et musical), Les jeudis de Nîmes (tout l'été de chaque année, marchés ouverts en plein air durant la soirée), Festival de Nîmes, Festival de Jazz et Nimagine (salon de l'artisanat, pendant huit jours à la mi-novembre).

Construit à la fin du Ier siècle ap. J.-C., l’amphithéâtre de Nîmes, assurément l'un des mieux conservés au monde, mesure 133 mètres de long et 101 mètres de large. À l’intérieur, près de 25 000 spectateurs pouvaient assister aux combats d’animaux et de gladiateurs. Aujourd’hui, les Arènes, lieu de prestige, se transforment régulièrement en une grande salle de spectacle où artistes nationaux et internationaux viennent se produire.

Logement en residences universitaires de Nîmes

Les résidences étudiantes à Nîmes sont gérées par des nombreuses entreprises et groupes privés. Merci de bien vouloir noter que ces résidences ont été créées principalement pour les étudiants et non pas pour enfants ou adultes qui s'attendent à un niveau haut de luxe. Cependant, cela étant dit, ces résidences atteignent un niveau de confort adéquat pour la plupart de visiteurs et nous recevons volontiers votre feedback, lorsque cela n'est pas le cas.

Comment arriver et se déplacer en Nîmes

L’autoroute A9 est un des axes majeurs qui assurent la liaison entre l'Europe du Nord et l'Espagne via la vallée du Rhône : ses deux accès, est et oust, favorisent les liaisons rapides avec Lyon, Montpellier (et les prolongements vers l’Espagne), Toulouse et Bordeaux. La liaison autoroutière avec les villes du sud, comme Aix-en-Provence, Marseille, Nice et l’Italie, est établie par l'autoroute A54. La ville bénéficie des relations ferroviaires directes assurées par des trains à grande vitesse, qui mettent la gare de Nîmes à environ 1 heure de Marseille, 1 heure 20 de Lyon, 2 heures 50 de Paris, 3 heures 10 de Genève ou même à 4 heures 40 de Lille. L'aéroport de Nîmes, Alès Camargue Cévennes, assure la desserte aérienne de la ville. Situé à environ 10 km au sud de la ville, il reçoit les vols réguliers qui la relient à Londres (Luton), Liverpool, East Midlands et Bruxelles.

 

Histoire 

Nîmes Histoire

Nîmes/

La ville doit son nom à une source dans le village Romain. Les armoiries de la ville contiennent un crocodile enchaîné à un palmier avec l’inscription COLNEM, pour Colonia Nemausus, signifiant la « colonie » des Nemausus, le Dieu local celtique de Volcae Arecomici. Les vétérans des légions romaines qui servirent Jules Caesar dans sa campagne du Nile, reçurent des terres afin de pouvoir cultiver sur les rives du Nile après avoir servi dans l’armé pendant 15 ans. La ville était situé à Via Domitia, une route Romaine construite en 118 avant Christ, reliant l’Italie à l’Espagne. Les guerres de la Gaule et la capitulation de Marseille en 49 avant Christ permit à la ville de regagner son autonomie sous Rome. Augustus le fit après la Capitale de la Provence de Narbonne, et le donna toute sa gloire ; il donna à la ville une bague de remparts de 6 kilomètres de long, renforcé par 14 tours, dont deux existent toujours aujourd’hui, la Porta Augusta et la Porte de France. Un aqueduc fut aussi construit pour transporter de l’eau des collines dans le nord. L’empereur Constantine dota la ville de bains qui devint le siège du Vicaire Diocésain, le chef administratif du sud de la Gaule. La ville prospéra jusqu’au 3ième siècle, mais au 4ième et 5ième siècle, leurs voisins Arles eurent plus de succès. Au début du 5ième siècle, la préfecture Prétorien fut déplacée du Trier Sarles et la ville fut finalement prise des Romains par les Visigoths en 473 après Christ. Pendant la période Gallo-Romaine, les jours d’invasion et de décadence, l’église chrétienne, déjà bien établi dans la Gaule, apparut comme le dernier refuge de la civilisation classique. Néanmoins, quand les Visigoths furent acceptés dans l’empire Romaine, la ville fut incluse dans leur territoire en 472. En 725, les musulmans Umayyads conquirent tout le territoire Visigothic de Septimania, incluant Nîmes. L’ère Féodale au 12ième siècle créa des troubles locaux, qui durèrent jusqu’aux jours de St. Louis, mais Nîmes vit un progrès significatif, dans le commerce et l’industrie, et aussi en élevage. Après le dernier effort de Raymond VII de Toulouse, St. Louis réussit à établir une force royale dans la région, qui par la suite devint Languedoc. Nîmes finit ainsi entre les mains du roi de la France. Pendant le 14ième et le 15ième siècle, la vallée du Rhône fut exposée à une série d’invasions, ruinant l’économie et créant la famine. La ville étant sous l’emprise protestante, ressentit la répression de plein fouet, incluant le massacre de Michelade, qui se poursuivit jusqu’au 17ième siècle, à travers les épidémies périodiques de la peste. La période révolutionnaire provoqua un grand antagonisme politique et religieux : la terreur blanche ajouta aux calamités naturelles et la récession économique et les meurtres, des pillages et des incendies jusqu’au début du 19ième siècle, mais l’ordre fut éventuellement rétablit et Nîmes devint le métropole de Bas-Languedoc, ce qui radicalement réorganisa son industrie. Au même temps, la campagne environnante s’adapta aux besoins du marché et participa à l’augmentation de la richesse en général.

 

Nous garantissons que tous nos commentaires sont authentiques et sont uniquement soumis par des personnes ayant effectué des réservations à travers nos sites Internet.

Universités à Nîmes

Ce site Internet utilise des cookies.Cliquez ici pour lire notre politique sur la confidentialité. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, continuez à naviguer. CLOSE