UniversityRooms : hébergement unique à Tours, France

BIENVENUE

Hébergement en résidences d'étudiants à Tours

  • un excellent alternatif à un hôtel ou à une auberge pas cher dans la Vallée de la Loire
  • ces chambres sont situées dans le centre-ville, l’endroit idéal pour votre séjour dans cette belle ville française
  • un prix abordable et un cadre confortable

Aucune disponibilité?

  • Les logements sont généralement disponibles deux à trois mois à l’avance.
  • Si vos recherches sont infructueuses, veuillez y revenir ultérieurement.
  • Pour d’autres idées séjours en France, veuillez cliquer sur  France homepage
Informations
Histoire

Service
Chambres
Noirriture
Rapport qualité : prix
Expérience globale
Informations 

Tours Informations pour visiteurs

Tours/

Tours, une ville dominée  par  sa fameuse cathédrale est située dans la vallée de la Loire, sur une langue de terre entre les fleuves de la Loire et du Cher. Elle est caractérisée par une vie nocturne animée, avec de nombreux bars et restaurants. On peut y trouver divers musées insolites dont le musée du vin, le musée de l’artisanat, le musée du vitrail et le musée des Beaux-Arts. La ville possède un certain nombre de bâtiments historiques, notamment la cathédrale Saint-Gatien.

La ville est formée de deux quartiers distincts qui se trouvent de chaque côté de la rue Nationale, une zone commerciale très fréquentée. La partie la plus calme du centre se situe autour de la cathédrale, tandis que le centre touristique se trouve aux alentours de Plumereau, à environ 600 mètres à l'ouest.

La ville de Tours est également l’axe principal de transport pour se rendre aux grands châteaux de Villandry, Langeais, Azay-le-Rideau et Amboise.

Accès

Tours se trouve sur l'une des principales lignes de TGV, et par conséquent, Bordeaux, situé sur la côte ouest de la France peut être atteint en seulement deux heures et trente minutes de route. De là, vous pouvez vous rendre sur la côte méditerranéenne via Avignon et d’Avignon vers l'Espagne et Barcelone ou à Lyon, Strasbourg et Lille. Paris est à une heure en TGV et le trajet pour l'aéroport Charles de Gaulle se fait en une heure et trente minutes.

Tours est desservie par deux gares principales : la gare Tours-Centre, et la gare de Saint-Pierre-des-Corps, qui se trouve juste à l’extérieur du centre, la station utilisée par les trains qui ne s’arrêtent pas à Tours.

L’aéroport de Tours Val de Loire relie la Vallée de la Loire à l'aéroport de Stansted à Londres, Marseille et Porto. Des vols réguliers pour le Dublin et Manchester ainsi que des vols charters vers Ajaccio et Figari sont également disponibles pendant l'été.

Histoire 

Tours Histoire

Tours/

Les premières archives suggèrent que les Turones (un groupe tribal gaulois) s’installèrent sur la rive droite de la Loire. Au premier siècle de notre ère, les Romains déplacèrent la colonie vers l’autre côté du fleuve et la nomma Caesarodunum, mais à partir du 5ème siècle, elle fut connu sous le nom de Civitas Turonorum. Au milieu du 3e siècle, la région fut évangélisée et la communauté resta petite jusqu'à la deuxième moitié du 4ème siècle, quand saint Martin, le grand apôtre des Gaulois, fut persuadé de devenir leur évêque. Une magnifique basilique fut élevée au-dessus de sa tombe à la fin du 5ème siècle, et depuis des centaines d'années elle a attiré des pèlerins à Tours.

La ville de Tours continua à maintenir sa prospérité au Moyen Âge, en dépit de sa participation dans le conflit entre les rois français et anglais au cours du 12ème siècle et ensuite pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453). En 1462, Louis XI créa un conseil civique et une industrie de la soie qui a prospéra pendant plus d'un siècle. Cependant, le départ en masse des Huguenots (un groupe protestant) après la révocation de l'édit de Nantes (1685) provoqua le déclin industriel. Pendant la Révolution française à la fin du 18e siècle, la ville fut une base pour des opérations contre les rebelles de la Vendée royaliste. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement français avait son siège à Tours du 13 au 15 juin, 1940, et Winston Churchill y rencontra le premier ministre français Paul Reynaud dans une tentative infructueuse de dissuader la France de négocier un armistice avec l'Allemagne. Au cours des bombardements de 1944 qui précédèrent la retraite allemande et la libération, mena à la destruction d’un quart de la ville.

Nous garantissons que tous nos commentaires sont authentiques et sont uniquement soumis par des personnes ayant effectué des réservations à travers nos sites Internet.

Universités à Tours

Ce site Internet utilise des cookies.Cliquez ici pour lire notre politique sur la confidentialité. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, continuez à naviguer. CLOSE